LA MÉDITATION

En Français, nous utilisons le mot "méditation" en lieu et place de dhyana (cliquez sur le mot) qui signifie un état intérieur sans pensées, désirs ou sentiments. Un état de pure contemplation. C'est l'état de pure conscience, l'instantanéité de l'être, le silence le plus pur et donc le plus créatif.

 

 LES ERREURS

 

L'erreur fondamentale est de croire qu'il faut méditer sur quelque chose, sur une pensée, un objet, sa respiration. Certes, c'est une aide précieuse pour les débutants mais l'objet même de la méditation c'est l'absence de concentration sur quoi que ce soit. C'est tout simplement un état d’observation.

 

 L'OBSERVATION

 

Observer ce n'est pas être dans le faire, être dans la pensée. Observer c'est être spectateur de vos pensées, désirs, sentiments. Observer ce n'est pas c'est idée folle de refusé de penser, vouloir ne pas penser est en soi une pensée. C'es un jeu sans fin et sans but. Observer c'est simplement être spectateur de vos pensées, des actions de votre mental. Soyez juste celui qui regarde comme si vous regardiez un coucher de soleil, l'agitation du monde depuis un point d'observation calme et paisible. Soyez insouciant et vigilant en tant qu'observateur.

 

 LES PENSÉES

 

La plupart de vos pensées ne vous appartiennent pas, ce sont celles de vos parents, de vos proches, de vos enseignants, des médias, de vos lectures,...Observez bien vos pensées et vous serez surpris de leur origine véritable. La plupart des gens pensent être libre à travers leurs pensées alors que c'est tout le contraire. La vraie liberté c'est d'agir en étant détaché de ses pensées, c'est d'être dans l'action spontanée, l'inspiration véritable.

 

  LA VIGILANCE

 

L'acte d'observation demande d'être vigilant. Ne vous immiscez pas dans vos pensées, sentiments, imageries mentales, désirs. Restez l'observateur vigilant: cette colère ce n'est pas moi, je ne l'a nourrit pas. Elle revient, je serai toujours là à l'observer. 

La véritable méditation c'est simplement d'être pleinement conscient, d'être celui qui observe en vous. Cet état est la source de l’énergie universelle, de la joie véritable, de la béatitude. Il n'y a rien en ce monde qui peut vous faire vibrer aussi intensément car tout vient de cet état et tout y retourne.